Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 11:31

Pour vous montrer l'importance de France Miniature, nous allons voir son poids économique au niveau des économies locales et régionales, qui est loin d'être anodin. 



    France Miniature dispose à l’intérieur du site d’un restaurant et d’une boutique. Autour du parc, il n’y a pas de réseau hôtelier spécifique puisque la clientèle est essentiellement francilienne. Parfois les clients arrivant de province sont renvoyés sur les hôtels qui sont en ville ou bien jusqu’à la commune de Saint-Quentin en Yvelines, mais ces hôtels n’ont aucun lien avec le parc. Si un jour France Miniature développait une clientèle plus lointaine, voire touristique, sentez-vous concerné si c'est votre cas, vous irez sûrement séjourner à Versailles puisque vous pourrez visiter le château en même temps, et être au centre des Yvelines. Aujourd’hui il n’y a pas de structure pour passer un week-end à France Miniature. Dans le parc lui-même, il y a donc un restaurant, deux kiosques avec sandwiches et glaces, et également une boutique de souvenirs.



    Nous pouvons, en outre, nous demander ce qu’apporte le parc à la commune ou au département. Il a, en effet, apporté une vraie dynamique touristique, puisque sur le département des Yvelines, c’est le troisième créateur de trafic touristique avec en moyenne 350 000 visiteurs sur neuf mois, derrière le Château de Versailles (3 millions de visiteurs par an) et le parc de Thoiry (400 à 450 000 visiteurs par an). France Miniature a donc apporté à la commune d’Élancourt un site de tourisme à part entière, qu’il n’y avait pas avant. Le processus est encore un peu long à se mettre en place aujourd’hui, puisque sa ville d’adoption, Elancourt, n’est pas une ville réellement connue. Cependant, la commune est heureuse d’accueillir le parc sur son territoire, même si, par soucis de notoriété, le parc tend plutôt à se raccorder à Saint-Quentin en Yvelines. C’est une vraie valeur ajoutée pour cette communauté d’agglomérations. France Miniature est très soutenu par le département, le Comité Départemental du Tourisme des Yvelines (le CDT), puisqu’il est bien conscient que la force de tous ces acteurs touristiques va faire le rayonnement du département.


    Le CDT ne donne pas d’argent directement pour construire le parc, mais il participe toutefois, par l’intermédiaire d’actions et de promotions, et épaule les acteurs du département. Par exemple, le Comité Départemental du Tourisme va s’inscrire dans des salons pour toucher un grand public et contacter les journalistes ou les comités d’entreprises. Il prend lui-même en charge le coût de ces campagnes et va proposer aux différents acteurs touristiques yvelinois de participer à cette opération, monnayant une petite contrepartie financière. Il va porter le parc en énumérant tous les avantages des Yvelines, aussi bien au niveau de la richesse du département qu’à sa dynamique touristique. Le CDT est donc fédérateur et au centre de la promotion du département. Il est conscient que les acteurs touristiques sont un vrai atout pour lui, mais son rôle est d’aider à communiquer et non à nous subventionner.

Repost 0
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 11:14

Dans les deux prochains articles, nous allons vous présenter un aspect économique du parc qui sera plus technique, et une approche plus poussée, néanmoins intéressante.

Dans celui-ci, nous allons essayer de comprendre le fonctionnement du parc (son financement et ses employés).

 


    Le parc n’est pas subventionné, ni par la ville, ni par la région, car le parc est une initiative privée. France Miniature fonctionne en fait grâce aux visiteurs et au trafic qu’il arrive à avoir sur le site. Quelques fois, il a tout-de-même reçu quelques aides financières de la part des régions qui ont accepté de financer en partie leurs maquettes. Par exemple dans le Nord, France Miniature a inauguré la maquette du Beffroi de Douai ou l’hôtel de ville d’Aras. Lorsque ces maquettes sont arrivées, les régions étaient très présentes à leurs côtés puisque il était important et intéressant pour elles d’avoir une vitrine à France Miniature. C’est pourquoi elles ont participé en petite partie au financement du parc. Mais ce qui fait fonctionner le site aujourd’hui, c’est surtout le prix que les visiteurs payent à l’entrée pour visiter (voir ici pour les tarifs) qui représentent, à elles seules, de 4 à 6 000 000 € de chiffre d'affaires sur 9 mois (de mars à novembre). La mairie d’Elancourt n’a donc en aucun cas aidé le parc.



    Le parc emploie douze CDI (contrats à temps plein), et en saison, pendant l’ouverture du parc, on compte entre 40 et 60 personnes puisqu’il embauche des saisonniers pour mettre en route l’accueil, s’occuper des points de ventes restauration, boutiques, entretenir les jardins, les maquettes etc.

Repost 0