Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 11:14

Dans les deux prochains articles, nous allons vous présenter un aspect économique du parc qui sera plus technique, et une approche plus poussée, néanmoins intéressante.

Dans celui-ci, nous allons essayer de comprendre le fonctionnement du parc (son financement et ses employés).

 


    Le parc n’est pas subventionné, ni par la ville, ni par la région, car le parc est une initiative privée. France Miniature fonctionne en fait grâce aux visiteurs et au trafic qu’il arrive à avoir sur le site. Quelques fois, il a tout-de-même reçu quelques aides financières de la part des régions qui ont accepté de financer en partie leurs maquettes. Par exemple dans le Nord, France Miniature a inauguré la maquette du Beffroi de Douai ou l’hôtel de ville d’Aras. Lorsque ces maquettes sont arrivées, les régions étaient très présentes à leurs côtés puisque il était important et intéressant pour elles d’avoir une vitrine à France Miniature. C’est pourquoi elles ont participé en petite partie au financement du parc. Mais ce qui fait fonctionner le site aujourd’hui, c’est surtout le prix que les visiteurs payent à l’entrée pour visiter (voir ici pour les tarifs) qui représentent, à elles seules, de 4 à 6 000 000 € de chiffre d'affaires sur 9 mois (de mars à novembre). La mairie d’Elancourt n’a donc en aucun cas aidé le parc.



    Le parc emploie douze CDI (contrats à temps plein), et en saison, pendant l’ouverture du parc, on compte entre 40 et 60 personnes puisqu’il embauche des saisonniers pour mettre en route l’accueil, s’occuper des points de ventes restauration, boutiques, entretenir les jardins, les maquettes etc.

Partager cet article

Repost 0

commentaires